Evi Evane, la Grèce en plein coeur (Paris VI)

Ayé ! J’ai testé pour vous ma première smartbox ! Pour son anniversaire, mon meilleur ami (pas gay) avait reçu ce bon pour un dîner « exotique ».

Ledit glorieux pote partant pour un (long) semestre en Grèce, nous avons opté pour ce bon restaurant tenu par les soeurs Nikolaou, « Evi Evane », dont j’avais entendu parler sur la blogosphère (sorry, impossible de retrouver chez qui).

En plein dans la très vivante rue Guisarde, le restaurant Evi Evane (« A votre santé ! ») a un joli décor, jolis lambris de bois clair, jolie musique du pays. L’ambiance est cosy, design et « rustique » (tout ça à la fois !).

Aux murs, des jolis portraits en noir et blanc d’artistes grecs ou d’origine (Maria Callas s’appelait en fait Maria Kalos ?! Je me coucherai moins bête) (mais je ré-écouterai bien La Wally, pour la peine) (quelle plénitude, cet air !) (ok, j’arrête avec les parenthèses).

Revenons-en à nos moutons. Les recettes sont authentiques, familiales (attention, j’ai pas dit  » typiques »), et toutes succulentes.

La carte des vins est très bien fournie (mieux que dans certains restaurants athéniens !).. Mmmmh le samos ! (un vin cuit – servi froid – à tomber).

La nourriture y est saine et équilibrée, les assiettes superbement présentées.

Envoyons un peu de rêve, maintenant : pour moi, ce furent de délicieux beignets de morue (original, et puis j’adore ce poisson, pas vous ?), un poulet farci à la fêta et aux petits légumes, et, last but not least, le galatopita, in-cro-yable feuilleté de semoule à la cannelle, véritablement une tuerie (ou un crève-coeur puisque je n’avais presque plus faim).

En face, j’ai vu passer : une mousse très légère à la fêta avec ses tomates fraiches, (j’ai un trou pour le plat principal, alors pour compenser, disons qu’il a pris les brochettes de porc marinées au vin blanc, et en dessert, le chocolatopita pour lequel – c’est sûr – il vendrait désormais son âme.

Rien à redire, si ce n’est sans doute l’accueil qui aurait pu être plus chaleureux…

Les tarifs en semaine sont plutôt intéressants pour le quartier (même si ça reste à plus de tickets restau !)

Une formule entrée-plat ou plat-dessert à 16€,
Une formule entrée-plat-dessert à 21€

Pour une occasion, pour changer du quotidien, je vous promets que ça vaut le détour.

Il vous faut encore une preuve ? Des Hellènes themselves fréquentent l’endroit.

Alerte !

Je viens d’apprendre qu’un traîteur Evi Evane venait d’ouvrir au 20 rue Saint Placide (en face de la Grande Epicerie et du Bon Marché), avec des plats encore moins chers que le restaurant ! FONCEZ !

Allez-y… avec quelques bons potes, pour une célébration avec l’élu(e)..

S’y rendre : 10 rue Guisarde, 75006 Paris,
M°10 Mabillon ou M°4 St Germain des prés

Site web .

*

En bonus !

Ma nouvelle idole.

Elle s’appelle Johanna Quaas, elle a 86 ans, et elle fait sur des barres parallèles des trucs que jfaisais pas à 16 ans.

Plus d’infos ici, et rien que pour vous la vidéo des barres parallèles :

Tagué , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :